Où sont situés les biens immobiliers les moins chers à Paris ?

publié le 01/02/2017
Les Notaires de Paris-Ile-de-France viennent de diffuser une étude sur la localisation des biens immobiliers les moins onéreux au m² de la Capitale. D’après cette étude, depuis 25 ans les prix n’ont cessés de s’homogénéiser dans Paris. Les 10% des biens les moins chers au m² vendus dans Paris n’échappent pas à cette tendance de rapprochement des prix. Les quartiers les moins coûteux du cœur de la Capitale et de l’Est se sont valorisés à un rythme accéléré, davantage que les arrondissements traditionnellement plus chers. Et les biens parisiens les moins chers sont toujours plus excentrés. 
 
Si l’on observe les 10% des appartements dont le prix au m² est le plus faible de la Capitale, en 2016 près de 88% de ces biens se trouvent dans les arrondissements qui jouxtent le Périphérique parisien, et principalement dans la partie Est parisienne, contre 65% en 1991. 
 
Le véritable changement s’observe dans le Nord-Est de Paris. Alors qu’en 1991 la part de biens à prix faibles était de 19% dans le 11e  arrondissement, elle n’est plus que de 4% en 2016. 
 
Dans le même temps la part du 19e  arrondissement est passée de 9% à 22%, et celle du 20e  arrondissement de 9% à 17%.
 
Des appartements plus petits dans les 10% des biens les moins chers au m² de la Capitale
 
D’après cette étude, il semble également que l’agrandissement généralisé des appartements parisiens observé depuis 25 ans ait été particulièrement dirigé sur les biens immobiliers les moins chers au m² dont la surface habitable médiane a notablement augmentée.
 
Ainsi, en 1991 la surface habitable médiane d’un appartement à prix faible était de 25% inférieure à celle d’un appartement standard (30 m² contre 40 m²). Cet écart n’est plus que de 9% en défaveur des biens à prix faibles en 2016 (42 m² contre 46 m²). 
 
(C) Photo : Fotolia
 
 
 
 
publié le 01/02/2017
Voir aussi
Volumes et prix à fin novembre 2016
publié le26/01/2017