Les ventes aux enchères immobilières

A la Une

Encadrement des loyers à Paris : calculez le montant des loyers de référence en ligne
  • Le Préfet de la Région d’Île-de-France, Jean-François CARENCO, a signé le 26 juin l’arrêté préfectoral permettant la mise en œuvre du dispositif d’encadrement des loyers à Paris à compter du 1er aout prochain, en application de la loi ALUR et du décret 2015-650 du 10 juin 2015.

    Une carte interactive permettant de calculer en ligne le montant des loyers de référence à Paris (loyer de référence, loyer de référence majoré, loyer de référence minoré) a été mise en ligne :

    •    Cliquez-ici pour accéder à la carte interactive : www.referidf.com

    Cet arrêté préfectoral est fondé sur les loyers constatés par l'Observatoire des Loyers de l’Agglomération Parisienne (OLAP). Il fixe, chaque année, un loyer de référence, un loyer de référence majoré et un loyer de référence minoré, exprimés par un prix au m² de surface habitable, selon les catégories de logements et les secteurs géographiques.

    Toutes les informations relatives au fonctionnement de ce dispositif sont disponibles en ligne sur le site de la Direction régionale et interdépartementale de l’hébergement et du logement (DRIHL) d’Ile-de-France.

     

  • > En savoir plus
    Immobilier : interdiction d’acheter pour les marchands de sommeil
  • La loi n°2014-1545 du 20 décembre 2014 relative à la « simplification de la vie des entreprises et portant diverses dispositions de simplification et de clarification du droit et des procédures administratives », précise l’entrée en vigueur d’une des mesures phare de la loi ALUR : l’interdiction d’acheter un bien immobilier dans certains cas. 

    Qu’est-ce que l’ « interdiction d’acheter » ?

    La loi n° 2014-366 du 24 mars 2014 pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (dite loi ALUR) a créé une nouvelle peine pour toute personne ayant soumis un être humain vulnérable ou en état de faiblesse à des conditions d'hébergements incompatibles avec la dignité humaine : l’interdiction d’acquérir.

    Ainsi, sauf s’il achète pour son usage personnel,  un acquéreur ayant fait l’objet d’une telle condamnation ne pourra acheter, soit en tant que personne physique, soit en qualité d’associé ou de mandataire social d’une société transparente :

    -    un bien à usage d’habitation
    -    un fonds de commerce,
    -    un établissement recevant du public à usage total ou partiel d’hébergement.

    Comment fonctionne l’interdiction d’acheter de la loi ALUR ?

    Cette interdiction perdure pendant un délai de 5 ans à compter de la condamnation.

    Préalablement à chaque vente, le notaire devra interroger le casier judiciaire du futur acquéreur par l’intermédiaire de l’Association pour le Développement du Service Notarial (ADSN), sous le contrôle du Conseil Supérieur du Notariat.

    Lorsqu’il résultera de ce fichier que l’acquéreur a été condamné, l’acte de vente ne pourra pas être signé et l’avant-contrat sera réputé nul et non avenu à ses torts.

    Cette interdiction d’acquérir et l’obligation corrélative pour le notaire de vérifier le casier judiciaire de l’acheteur sera applicable à compter du 1er janvier 2016.

    (C) Photo : Fotolia
     

  • > En savoir plus
    Lettre d'information

    S'abonner au programme des ventes aux enchères

    Je m’inscris
    Prochaines séances de vente
  • Découvrez les différents biens immobiliers proposés à la vente aux enchères en utilisant notre moteur de recherche ou en téléchargeant notre programme de ventes.
  • >En savoir plus

    Les séances de vente passées
  • Pour en savoir plus sur les biens déjà vendus aux enchères…
  • >En savoir plus

    Comment acheter ?
    De la visite du bien, au transfert de propriété en passant par la participation à la séance de vente, vous saurez tout sur les ventes aux enchères immobilières des Notaires de Paris.
    Comment vendre ?
    Votre notaire vous accompagne tout au long de la procédure de la vente.