Pourquoi souscrire un contrat d'assurance-vie?

publié le 31/10/2012

Les contrats d’assurance-vie sont d’une grande diversité.

Ils permettent, le plus souvent, la constitution d’une épargne ou l’organisation de la transmission d’un patrimoine en cas de décès.

Le souscripteur (la personne qui signe le contrat d’assurance vie et qui paie les primes) peut désigner un bénéficiaire du capital ou de la rente garantie par le contrat d’assurance-vie.

Aucune acceptation n’est exigée de la part du bénéficiaire pour que le contrat soit valable, il n’est même pas nécessaire qu’il sache que ce contrat existe.

publié le 31/10/2012
Voir aussi
Assurance-vie : un outil de transmission familiale
publié le27/03/2013
Assurance-vie et fiscalité : tout est à déclarer au notaire
publié le07/01/2014
Assurance-vie en déshérence et compte bancaire inactif : bientôt une loi
publié le25/02/2014
Comptes bancaires inactifs et assurance-vie en déshérence : les moyens pour rechercher les titulaires ou leurs héritiers
publié le16/04/2014
Fiscalité des assurances-vie au décès de l’assuré : quelles nouveautés en 2014 ?
publié le06/05/2014
Comptes bancaires inactifs et contrats d’assurance-vie non réclamés
publié le19/06/2014
La fiscalité de l’assurance-vie : quels changements en 2014 ?
publié le27/06/2014
VIDÉO | Conférence Assurance-vie : un vrai bon outil de transmission ? (Juin 2016)
publié le22/06/2016
Assurance-vie : l’intérêt de rédiger la « clause bénéficiaire » par testament.
publié le13/07/2016
Les assurances-vie des époux mariés sans contrat sont-elles réellement hors succession ?
publié le18/07/2016
Les assurances-vie des époux mariés sans contrat sont-elles réellement hors succession ?
publié le19/07/2016